Partager :Share on Facebook

A l’invitation de Jacques Dieppedalle, photographe rémois, j’ai testé le portrait « prestige » qu’il propose. Ce portrait est réalisé selon les techniques du prestigieux studio parisien « HARCOURT », le studio des stars, que l’on ne présente plus.
C’est une expérience vraiment intéressante qui rompt complètement avec les habituels shootings et qui permet d’obtenir « LE » portrait photographique. Une manière aussi de vivre un séance photo « prestige » où l’on vous chouchoute (accueil, maquillage, entretien quant aux objectifs souhaités) et où la lumière sous l’oeil et l’objectif expert de Jacques vient sculpter votre image pour en laisser une trace intemporelle.

Le Studio Harcourt, monument du patrimoine photographique français

Tout d’abord petit retour sur l’histoire du studio Harcourt qui a marqué l’histoire de la photographie de portrait à la française.

Depuis 1934, date de sa création à Paris, le studio Harcourt, photographe quasi officiel des stars et des personnalités, a créé et imposé un style très spécifique. Le ministère de la Culture, en 1986, a même racheté le fond de photos du studio faisant de la photo dite « à la Harcourt » un élément essentiel du patrimoine artistique et culturel français. 
Le style Harcourt se caractérise par une photo rapprochée du sujet, pris sous son meilleur angle éclairé par une lumière de projecteurs de cinéma créant un clair-obscur, sur un fond gris-noir.
Qui ne s’est jamais extasié devant ces photos de stars en noir et blanc mises en valeur par un éclairage savant et une pose millimétrée ?
C’est aujourd’hui possible à Reims, rue des Salines où Jacques Dieppedalle a ouvert son studio photo.

Jacques Dieppedalle, photographe exigeant et passionné.

Issu d’une famille de photographes installés à Charleville, Jacques a grandi entre le studio et l’atelier de développement. C’est l’époque de l’argentique et il apprend la valeur du clic photographique. Le but n’est pas la quantité mais la qualité. 
Armé d’une solide expérience technique associée à une sensibilité artistique certaine il se lance, il y a quelques années, en créant son propre studio.
Portraits, mariage, publicité, prises de vues pour des professionnels et des particuliers le studio Dieppedalle fait partie des références rémoises.

Mais Jacques a envie d’aller plus loin et de proposer à ses clients un moment unique.
Après une formation auprès du Studio Harcourt à Paris, il décide de lancer cette nouvelle prestation à Reims.

La réalisation d’un portrait, unique et intemporel.

Même s’il réalise aussi des portraits « traditionnels » Jacques a envie d’aller au delà, de pousser plus loin les limites artistiques et de proposer des portraits uniques dans un style « rétro chic » intemporel.
Pour cela une certaine mise en condition du modèle est nécéssaire ainsi qu’une « ritualisation » de la prise de vue.

C’est tout d’abord après la prise de rendez-vous, un accueil chaleureux et convivial dans le studio de la rue des Salines. Jacques entame un dialogue où il évoque avec patience le processus pour aboutir à la photo idéale.
L’échange se structure autour de quelques questions précises sans jamais être indiscrètes ou intrusives.
Le but est de cerner la personnalité du modèle ou de définir le message qui sera porté par la photo. La photo désirée sera-t’elle plutôt en couleur (c’est possible) ou en noir et blanc, quelle sera l’attitude choisie, la posture, sourire ou sérieux… 
L’ambiance est très détendue et sereine. Il est souvent stressant de se faire prendre en photo et Jacques accompagné d’Emeline (qui s’occupe du maquillage) savent mettre en confiance le modèle.

Deuxième étape, le maquillage justement. C’est donc Emeline qui s’en occupe. Professionnelle de la beauté son salon est installé à deux pas (Ma boîte à beauté). Avec habileté elle gomme les petits défauts, corrige quelques mèches rebelles et prépare la peau afin d’éviter tout reflet disgracieux.
L’éclairage continu utilisé pour ce type de photo nécessite une précision importante dans les détails. Le talent d’Emeline exercé avec bienveillance permet de se préparer à affronter les « spots » du photographe en toute sérénité.

Passage sous les feux de la rampe.

Une fois préparé, c’est l’installation dans le studio sous les lumières des « torches » photographiques. L’éclairage utilisé est dit « en continu » et ressemble aux spots utilisés sur le plateaux de cinéma (pas de flashs donc).

Prêt ? Moteur… action. C’est vous la star et Jacques vous dirige. L’attitude, le regard, le sourire,.. chaque détail a son importance. Les réglages de lumière se précisent, un « clic », puis quelques autres qui suivent. Quelques corrections de lumière et de pose et voila, quelques clichés sont réalisés que l’on va pouvoir comparer.
Le nombre de prises de vue est limité, le travail se fait dans le studio par une recherche de qualité et non de quantité. Ce sont donc au final une dizaine de photos qui sont soumises au modèle pour un choix ultime.
Laquelle parmi ces photos sera LA photo que l’on conservera comme un petit trésor artistique. Une photo intemporelle qui figera une émotion, un sourire, un regard.

Une fois la photo sélectionnée, jacques se charge de l’envoyer pour impression dans un prestigieux laboratoire spécialisé dans les tirages d’art et haut de gamme. La photo sera livrée quelques jours après dans un joli boitier, comme un écrin digne de l’œuvre et du modèle.

Pour conclure, cette expérience fut très intéressante. Elle permet de réfléchir à son image, à celle que l’on reflète et à celle que l’on veut refléter. Le cliché final réalisé dans les règles de l’art permet de laisser une trace originale et valorisante qui permet d’affirmer son identité et de la partager.

 

pour plus d’informations, concernant les tarifs et les formules je vous invite à prendre contact directement avec Jacques Dieppedalle.
Portrait « Prestige »Coordonnées sur le site web www.studio-dieppedalle.com/
ou la page Facebook Studio Dieppedalle

Partager :Share on Facebook