Partager :Share on Facebook
Facebook

Pâtisserie l'Opéra

L’Art de vivre à la rémoise est avant tout une équipe d’ami-e-s qui aiment se retrouver autour d’une table. Parmi ces convives certain-e-s ont des talents d’écriture et aujourd’hui je laisse le clavier à Fabien qui vous parle de la Pâtisserie l’Opéra.
Merci à Fabien pour ce billet !

Arnaud

———–

Vendredi 4 septembre.
Nous décidons de déjeuner à la Pâtisserie l’Opéra pour marquer la rentrée de l’Art de vivre à la Rémoise.

Accueillis par un serveur sympathique, puis par le chef Arnaud Lescarmontier en personne, nous nous voyons proposer une table en terrasse (sur le Cours Langlet) ou en intérieur. La fraîcheur du jour nous pousse à choisir une table bien au chaud qui nous permet, par ailleurs, de profiter de la décoration, moderne, de bon goût, mettant en avant le talent de plusieurs artistes rémois.

Nous choisissons la formule du jour à 15 euros composée d’un plat (filet d’églefin et sa fondue de poireaux, dessert de la vitrine et un café -ou un thé pour celles et ceux qui préfèrent la théine à la caféine!).

Et pour bien fêter la rentrée, nous commandons du champagne rosé (Charles Pougeoise, de Vertus) choisi parmi plusieurs bouteilles proposées dont les prix sont plutôt raisonnables.
Cet apéritif est accompagné d’un feuilleté très fin.

Le plat, simple et en portion suffisante, est très bien cuisiné à partir de produits frais de qualité et la présentation de l’assiette est soignée.
Voici venu le temps du dessert.

Nous nous dirigeons vers « la » vitrine où nous nous trouvons face à un choix cornélien : quel dessert choisir parmi ceux proposés ? Tous sont appétissants et d’une finesse remarquable.

Les trois convives du jour optent pour trois desserts différents : l’opéra (aurions-nous pu faire autrement?), un dôme à la framboise et un éclair craquelin à la pistache. Ces trois desserts nous convainquent unanimement, tant pour la présentation, le goût (la crème à la pistache est d’une finesse aérienne, l’alliance du cacao et du café de l’opéra est parfaite, et la framboise du dôme rappelle vraiment le fruit frais avec lequel ce dessert a été composé).
Au final, nous ressortons de ce lieu agréable avec une très bonne impression, tant pour les plats que nous avons dégustés, que pour la qualité du service.

Partager :Share on Facebook
Facebook